Le tricot et la bière

Aperçue et achetée avec bonheur la semaine dernière au dépanneur du coin, spécialisé en bières québécoises de microbrasseries:

Tante Tricotante
Microbrasserie du Lac St-Jean
Triple Ale – 8% d’alcool

Sur l’étiquette: "Quand vient le temps de placoter et de prendre du bon temps, quoi de mieux pour vous fortifier que notre triple soyeuse et légère, avec sa mousse tricotée serrée, sa robe paille et ses houblons francs."

Je ne suis pas certaine que le mot "fortifier" soit tout à fait juste pour parler de l’effet qu’a la bière sur moi et les gens en général…

Je n’oserais d’ailleurs pas prendre un verre en tricotant, de peur de perdre une maille et de ne jamais la retrouver, de massacrer l’oeuvre naissante en cherchant le fil perdu, tête d’épingle dans une botte de paille, que dis-je, brin d’orge dans une botte d’orge. Tout le monde sait que tricoter est un art, mais rattraper une maille en fuite en est un tout aussi complexe et délicat, peut-être même plus encore. À mon humble avis, en tout cas, et selon ce que je constate, il faut d’abord maîtriser la noble et lente construction pour pouvoir espérer, avec le temps, acquérir le savoir-faire – et la patience! – nécessaire à la maîtrise de la maille fuyante. Comme je suis encore très loin de la maîtrise de l’art premier, je n’ai aucunement l’intention de faire se rencontrer ces deux intérêts dans un avenir rapproché. Après tout, trop de plaisir peut tuer le plaisir. Je préfère rester prudente. Et alerte.

Et donc, à défaut d’avoir osé tricoter en compagnie de cette sympathique "matante" rencontrée au dépanneur du coin, et peut-être aussi un peu par gêne de voir mes talents de débutante si peu à la hauteur des siens, j’ai préféré convier la Tante Tricotante à une petite bouffe entre amis. Soirée qui fut aussi agréable et zen qu’une autre passée à jouer des aiguilles, bien que la principale intéressée nous quitta avant la fin…

***

Ajout post-diffusion officielle: Je viens de constater que j’ai atteint, avec cet article, le cap des 30 billets publiés! Je suis non seulement impressionnée, mais aussi fière d’avoir su persister dans cette entreprise intangible, alors que je suis plutôt du genre à avoir besoin de résultats concrets, en chaire et en os. Heureusement que j’ai quelques lecteurs fidèles! Merci à tous de vos visites régulières, de vos commentaires et vos "j’aime". Ça fait chaque fois vraiment plaisir! Je pense bien fêter ce petit succès avec une bière… Et je trinquerai à votre santé à tous! Salud!

Tante Tricotante - biere quebecoise - Lichen Particules

Tante Tricotante - biere quebecoise - Lichen et Particules

About these ads

4 réponses à “Le tricot et la bière

    • Merci beaucoup pour ce commentaire très flatteur, Mamanxuxudidi! Je me doutais que vous parliez français, mais je n’en étais pas certaine… au plaisir!

  1. Un ‘j’aime’ de plus de ma part:) Well done, Marie-Joséé, keep writing, your stories are not only well written but the topics themselves resonate a lot with me. I wish I had your talent in writing (at least I would be done with my thesis:))

    • Thank you so much Mark! I don’t know if I do have a talent for writing, because I work a lot on my small texts, but I appreciate your comment, and your appreciation of what I do around here. Keep up the good work with the thesis! I’m sure it’ll turn out fine, more then fine. Courage! My thoughts are with you! Please, say hi to Hungary for me! : )

Les commentaires sont fermés.